La ville du soleil

Toliara, la ville du soleil. le pays des baobabs, l'allée des baobabs

Tuléar se trouve à l’extrémité Sud Ouest de madagascar. On peut facilement y aller par voie terrestre car la plupart des routes qui y mènent sont goudronnées. Promu par ses artistes, on dit souvent que Toliara ne dort jamais (Toliara tsy miroro) et/ou est aussi développée que les autres villes de la grande île. La partie méridionale connait très peu de trafiques et offre des paysages variés.

L'origine de ce nom est intraduisible si ce n'est qu'un navigateur européen arrivant dans la baie de Tuléar avisa un piroguier pour lui demander le nom de l'endroit où il comptait débarquer : l'autre compris seulement qu'il cherchait un mouillage et lui répondit : « Toly Eroa » (mouillez là-bas). Le marin compris « Toliara » qui devint Tuléar en Français.

La ville est balayée en permanence par le vent dominant appelé "Tsiokatimo".
Nulle part ailleurs le spectacle de la navigation est aussi serein, dans le silence d'une mer constellée de voiles.
La plongée sous-marine, l'une des grandes attractions de la région, permet de se retrouver dans un aquarium grandeur nature où la température de l'eau fluctue entre 25° et 32° selon la saison.
De juin à septembre, la migration des baleines à bosse présente un autre attrait de ce littoral et plusieurs opérateurs organisent des safaris « baleine » à la rencontre de ces cétacés.
Enfin la région est un haut lieu pour la pratique de la pêche sportive : au-delà de la barrière corallienne, marlins, thons, espadons et requins prolifèrent.
Avant de partir faites un tour au arboretum d’Antsokay, voyez la marché des crustacés et saluer les villageois de sarodrano.

maminiriana, Mercredi, 8 Août, 2012 - 14:07